Les commissions d’un agent immobilier lors d’une vente peuvent varier considérablement. Certes, les frais d’agence immobilière sont énormes et constituent un poste de dépense extrême pour les particuliers. Pour maximiser l’investissement, du côté du vendeur ou de l’acheteur, négocier les honoraires est la solution. Pour cela, découvrez comment est-ce possible et comment faire pour une négociation réussie.

Comprendre les différents frais d’agence d’abord

Lors d’une vente immobilière, le recours à une agence immobilière est la stratégie idéale. Elle présente un panel d’atouts même si elle a certainement un coût. Puisque l’agence se charge de tout à votre place, il est assez normal que vous payiez les services rendus. Généralement, une agence immobilière propose l’estimation de bien, le diagnostic immobilier, les conseils de vente et de stratégies. Elle s’occupe aussi des photos pour l’annonce, du contenu et du descriptif du bien à vendre. À cela s’ajoute la gestion des rendez-vous, des visites, des appels téléphoniques. Elle apporte aussi des réponses aussi acquéreurs potentiels. En effet, les frais d’agence couvrent donc les dépenses liées aux structures, publicités et commission prix fixe du personnel. Ils comprennent également, et aussi souvent, le versement de prime de l’agent permettant la conclusion de la vente. Pour savoir comment réduire les honoraires d’agence, consultez le site hosman.co.

Négocier les honoraires de l’agence immobilière : du côté du vendeur

Il est possible de négocier la commission agence immobilière. En tant que vendeur, vous pouvez baisser les honoraires de l’agent immobilier.

Pour commencer, faites jouer la concurrence afin de négocier les commissions d’agence. C’est la meilleure manière permettant de négocier les honoraires à un taux préférentiel. Vous pouvez sélectionner quelques agences et rapprochez ses taux afin d’avoir la commission adaptée à votre prix de vente. Vous, en tant que vendeur, pouvez aussi choisir de signer un mandat exclusif. Un choix qui promet des frais d’agence avec un taux nettement plus avantageux.

Mais sachez que pour négocier, il est aussi faisable de vendre sans agence. Préférez ainsi les petites annonces en ligne ou sur les réseaux sociaux. Il est aussi possible de solliciter le service d’un mandataire immobilier pratiquant une commission moins chère. C’est une alternative à ne pas prendre à la légère.

Négocier les commissions de l’agence : du côté de l’acquéreur immobilier

Enfin, l’acheteur immobilier peut aussi négocier les honoraires d’agence immobilière. Certes, les frais d’agence sont fixés par un mandat immobilier. Mais, l’acheteur d’un bien a quand même la possibilité de négocier la commission. Il peut tenter de faire baisser la somme due au vendeur lors de la phase de négociation du prix de vente. Il en est de même pour les honoraires de l’agence immobilière.

Lors des dialogues intermédiaires, l’acheteur peut négocier les frais. Mais tâchez de considérer la zone d’implantation du bien et l’état du marché avant de négocier. Il en est de même pour l’urgence que l’agent a pour réaliser la vente. Avec la moindre faute, vous pouvez perdre l’opportunité d’acheter le bien qui vous intéresse. Faites-vous conseiller pour ne pas vous tromper, dans toutes les circonstances.